01.04.07

Je suis sombre et sentimentale.

Mon passé m’a appris la lumière et l’obscurité, le paradis comme l’enfer, avec mes ailes j’ai pu toucher le ciel avant de manger la poussière.

L’amour est un tourbillon de folie, de passion, une tornade fougueuse qui peut nous lâcher et nous anéantir à tout moment, c’est comme un cyclone tant que nous sommes au centre du tourbillon tout y es calme…

Une fois, la tempête m’a dévasté, j’ai cru jamais m’en remettre et puis comme on dit « le calme vient après la tempête ». Mais comme dans chaque catastrophe naturelle il faut du temps pour reconstruire « l’espace vital », oui je dis bien vital puisqu’il subsiste toujours des ruines, comme des cicatrices fragiles et douloureuses.

C’est c** pourquoi donne-t’on toujours des prénoms aux cyclones?

Ca fait encore un lien avec l’amour, celui ou celle qui dévaste ta vie porte un nom…



Le coeur a ses raisons…

que la raison ignore…

Je l’aime… En quelques mois je suis chamboulée, je l’ai déjà dans la peau, terrible sensation, mon cœur bat encore.

Encore bien compliquée l’histoire, la distance, les enfants, le passé… Il me trouble, il m’envoute, il me touche…

Il est loin d’être parfait mais il me passionne.

Mon cœur s’était éteint pour plusieurs raisons (peut être aurais-je le courage d’en parler plus tard) et la Bim ça part « ça t’arrive sans crier gare au milieu d’une heure incolore » comme le chante Céline…

Je l’aime…Le coeur a ses raisons... mon-premier-amour2



04h10… une vie en suspens

Une nuit de janvier en 2012, la neige à recouvert le parking de mon travail, il fait froid puisque l’endroit dans lequel j’exerce mes fonctions est très mal isolé (une vraie honte)

04h00, vraiment trop froid en salle de soin nous nous réfugions dans la tisanerie, emmitouflées de blouses, sur-blouses et autres sur-blouses en guise d’écharpe. Je ne me sens pas tranquille pourtant toutes les personnes dont je m’occupe dorment à poing fermé.

04h10 mon bip résonne dans mes oreilles telle une alarme très habituelle dans mon boulot mais je ne me sens pas sereine, il m’indique que M. X a une fréquence cardiaque à 60 (rien d’anormal mais pour le cœur de ce monsieur qui bat à 120 par habitude je me questionne), je me lève… 30… biiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiip

[Vous savez cette alarme que vous connaissez dans urgence ou grey's anatomy]

Mon collègue se rue dans la chambre avec moi, je balaye la chambre du regard, j’alerte mes 2 autres collègues qui appelle le médecin et amène le chariot d’urgence, mon collègue pendant ce temps donne un coup sur la poitrine du monsieur et commence la réanimation cardiaque, je prépare le nécessaire pour le ventiler, colle les électrodes du défibrillateur et prends mon poste au chariot pour exécuter la réanimation médicamenteuse dictée par les médecins.

Le cœur du monsieur se remet à battre faiblement nous poursuivons, les médecins04h10... une vie en suspens h-4-1058947-12405021712-150x150 arrivent, me demandent d’injecter quelques produits puis ils intubent le monsieur…

04h30, son cœur bat régulièrement, tout s’est passé dans le calme et l’efficacité…

Quand le monsieur a repris ses esprits il m’a plus que remercié pour tout ce qu’il s’est passé :)

Voilà une nuit dans mon travail…

 



Acte I-l’adolescence-

J’ai mis du temps avant de m’ouvrir à quelqu’un, 15 ans premier amour (nous l’appellerons « le premier »), le plus fort, le plus fou, le plus douloureux aussi.

On se croit unique, on pense que l’on s’aimera toute la vie, qu’on est indestructible… Pour l’amour éternel de mon côté je pense que ça sera le cas j’aurai toujours de l’amour pour lui pour le reste on se voile toujours la face. j’ai été sa petite amie pendant presque 4ans, histoire intense mais qui laisse des plaies béantes.

Depuis je ne suis plus la même, fini la jeune fille innocente, le prince charmant n’est plus qu’un concept que je retrouve dans les films et disney…

Je ne le déteste plus, il a fait sa vie, s’est marié, est papa, j’en suis heureuse pour lui même si j’ai une petite pointe d’amertume en repensant à tous nos souvenirs, des souvenirs doux d’adolescence, j’aurai voulu m’arrêter à cette période. Rester insouciante, n’aimer que lui, ne pas connaitre la douleur de la rupture, de l’infidélité, du mensonge…

« Je l’aime encore mais plus vraiment »Acte I-l'adolescence- 3081711153_1_6_ffgzl0tq1

 



Et Alors!!!!

28 ans, seule chez moi…

04h04 il pense à moi!!! Qui ça « il »???

Mêmes réflexions qu’il y a 13 ans, sauf qu’il y a 13 ans quand je pensais à aujourd’hui je me voyais avec « lui », une maison, un ou deux enfants…

Résultat des courses, seule, un boulot certes épanouissant mais épuisant, amoureuse d’une mec à moitié libre et pas d’enfant à l’horizon :-/

Bienvenus dans ma vie :)

Mes coups de cœur, mes coups de gueule, mes histoires drôles et moins drôles, mes amitiés, mes amours, mon exutoire.

Et Alors!!!! des-petits-coeurs-en-tissu-diy-a-suspendre-11



Littleland |
Infinityjourney |
Dumblife |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Dannahlynn
| Patriciacovers
| Yourdream